Quartier de Menez Bihan – Lambézellec – Brest

Projets en cours

Type de projet :

Renouvellement urbain

RESPONSABLE DU PROJET

René Le Gad

Etat

PILOTAGE DU PROJET

Maître d’ouvrage aménagement : BMa

Maître d’ouvrage construction : Linkcity Grand Ouest

Architecte : Michel Villette de l’agence Villette – Halet

Maître d’œuvre Aménagement : B3I, groupe IJI

Superviseur Santé Sécurité : Socotec

AMO gestion des terres : Burgeap, groupe Ginger

Travaux d’aménagement :

  • Groupement Valgo – Kerleroux (terrassement)
  • Bouygues Energies et Services (réseaux fluides, réseaux souples)
  • Marc SA (Voirie)
  • Jo Simon (Espaces verts)
  • A3SN (contrôles)
demarche participative

Une co-construction avec les habitants

Dès 2010, émerge la volonté de repenser l’aménagement de ce site à partir de la parole des habitants. Un travail consultatif est alors mené par le conseil de quartier de Lambézellec dont les lignes de forces sont reprises par le projet d’aménagement en cours aujourd’hui.
Sont notamment souhaités des services aux habitants et une mixité d’habitat et de populations, avec des liaisons douces vers le bourg de Lambézellec. Ouvrir le site par une rue transversale est une évidence.

En 2017, le travail de concertation sur le projet urbain et architectural se poursuit avec des réunions publiques : stationnement, circulation, place des piétons, proximité, vis-à-vis, maintien du mur de clôture sont autant de sujets qui sont abordés par les riverains. Ces préoccupations sont prises en compte, le permis d’aménager est déposé un an plus tard et fait l’objet d’un nouvel échange avec les citoyens.
Ce nouveau quartier, séparé par une voie centrale Est – Ouest à circulation apaisée et des cheminements doux Nord-Sud, est constitué de quatre ilots, composés d’un EHPAD (reconstruction du Foyer de l’Adoration actuellement situé rue de Glasgow à Brest), d’une résidence pour personnes âgées autonomes, d’un foyer de vie pour personnes handicapées, d’une maison de santé, d’habitat collectif, de maisons individuelles avec jardin et d’une placette devant la maison de quartier. Les logements créés seront proposés en location sociale, en accession privée et en accession à coût abordable.
La politique habitat de la métropole affiche l’ambition de la qualité résidentielle pour tous. Les règles et orientations proposées ici visent à garantir l’intimité et l’ensoleillement des logements, à assurer un accès aisé aux services et aux équipements. Ce projet répond aussi aux orientations des élus en maintenant des familles en cœur de ville et en limitant ainsi l’étalement urbain.

Une nouvelle rue, un nouveau nom de quartier

Lors de la concertation, les riverains se sont d’abord exprimés sur leur attachement à ce quartier. « Moi j’ai vu ce site se construire. On voyait cet immense bâtiment de partout dans Brest. C’était le repère. On disait qu’on habitait là » a déclaré une habitante du quartier.

Dans cet esprit, ce même collectif de citoyens a travaillé à l’élaboration du nom de ce nouveau quartier. « Nous voulions un nom breton qui symbolise à la fois un endroit en hauteur et l’ensoleillement. Nous avons d’abord pensé à Menez Héol mais notre choix s’est porté sur MENEZ-BIHAN, cela signifie “petite colline” ce qui décrit parfaitement ce lieu qui sera visible de tout Brest » a déclaré l’un d’entre-deux lors du dévoilement du nom.

De la même manière, c’est tout naturellement que le nom d’une personne emblématique du quartier a été retenu pour la voie centrale créée : la future rue centrale sera en effet nommée « rue Gaby Carval », du nom de ce militant associatif et peintre, né en 1944 au Guilvinec et décédé en 2015 à Bohars.

Présentation

BMa et Linkcity lancent un chantier répondant aux attentes du quartier et proposent une offre originale de mixité intergénérationnelle et solidaire.

BMa propriétaire du terrain depuis septembre 2019 conduit les travaux d’aménagements et Linkcity présent depuis l’origine du projet va engager la construction de plusieurs équipements majeurs pour le quartier et pour Brest dont un Ehpad et une résidence pour personnes âgées autonomes réalisés pour le compte de l’association Maison Saint Joseph.

La particularité du projet est de proposer une offre en hébergement et en logements diversifiée à destination des personnes âgées comme des familles, en plein cœur du quartier de Lambézellec, à deux pas de la place des FFI.

Il s’agit d’une opération de renouvellement urbain qui permet d’améliorer et de restructurer un terrain existant en en modifiant l’usage, par l’apport de services à destination de l’ensemble des habitants du quartier et de nouvelles solutions d’hébergement.

Le parti-pris de l’aménagement conçu par l’architecte Michel Villette

Le projet porte sur l’aménagement d’un terrain clôt, délimité par les rues Yves Giloux, Marcellin Duval et Coëtlogon. Cet îlot a vocation à être la nouvelle porte d’entrée ainsi que la prolongation urbaine du centre bourg de Lambézellec.

Le projet propose une partition en quatre secteurs, séparés par une voie de desserte interne Est-Ouest, et un cheminement piéton Nord-Sud.

Sa superficie d’un peu plus de 22 000 m² permet d’accueillir 4 secteurs et reçoit les programmes suivants :

  • Dans le secteur Nord-Est : environ 160 logements collectifs,
  • Au Sud-Est : 20 maisons de villes, assurant la liaison avec le secteur pavillonnaire de la rue Coëtlogon,
  • Au Sud-Ouest : un EHPAD et une résidence pour personnes âgées autonomes,
  • Au Nord-Ouest, au plus proche du centre bourg de Lambézellec : des programmes médico-sociaux.

 

 

La voie de desserte principale a été tracée de façon à déboucher en face de la Maison de quartier pour mettre en valeur cet élément architectural de qualité. Le tracé légèrement sinueux de cette nouvelle rue marque son caractère de voie secondaire et contribuera à apaiser sa circulation automobile.

La voie piétonne Nord-Sud, divisant en deux parts à peu près égales la longueur du terrain, débouche en face de la rue Perdriel Veissière qui conduit au groupe scolaire de la Croix Rouge.

La placette centrale se trouve au raccordement de la voie piétonne Nord-Sud sur la voie de desserte Est-Ouest. Elle comportera quelques places de stationnement public et une zone végétalisée.

La placette de l’angle Nord-Ouest vise à mettre en valeur la Maison de quartier et à ouvrir le projet sur le centre-bourg de Lambézellec situé à proximité. Elle comportera également des zones végétalisées et des places de stationnement public.

Chronologie

  •  

    • Septembre : Démarrage des travaux d’aménagement (terrassement, réseaux)
    • Décembre : Démarrage des travaux du secteur sud-ouest (EHPAD et résidence pour personnes âgées autonomes)
    • Démarrage des travaux des autres projets,
    • Poursuite des travaux d’aménagement (empierrement, branchements)
    • Travaux de finitions (voirie, aménagements paysagers) en fonction de l’avancement des différents projets,
    • Arrivée des premiers habitants.

Actualités du Projet

asd

Localisation