Déconfinement : reprise progressive des chantiers BMa

20/05/2020

Déconfinement : reprise progressive des chantiers BMa

Durant la période de confinement, BMa a accompagné l’ensemble de ses partenaires pour réorganiser et maintenir l’ensemble de la chaine de pilotage de ses projets. Après deux mois de ralentissement ou d’arrêt total, la quinzaine de chantiers complexes pilotés par BMa a repris. Distanciation, mesures sanitaires ou réorganisation des interventions, tout est mis en œuvre pour faciliter la reprise des entreprises en toute sécurité.

« Notre objectif est de soutenir les entreprises et de n’être la cause d’aucun retard pour les prestataires et fournisseurs », assure Claire Guihéneuf, directrice générale de BMa. Préparée avant la levée du confinement du 11 mai, la reprise s’opère progressivement et selon le type de chantier. Pour les travaux de plein air, et lorsque les entreprises peuvent travailler seules, comme le permettent par exemple la viabilisation ou l’aménagement paysager, l’activité est à présent quasiment normale. Concernant les chantiers bâtimentaires plus complexes, avec une forte coactivité, la reprise demande davantage de préparation : « Il faut réorganiser le chantier pour respecter la distanciation physique et les mesures sanitaires, précise la directrice générale. Nous travaillons à un nouveau mode opératoire pour avancer et stabiliser les plannings des projets. »

Accompagner la reprise
En tant que maître d’ouvrage, BMa se propose d’accompagner les entreprises qui le souhaitent vers la reprise : « Nous sommes à leur disposition pour les aider à reprendre dans les meilleures conditions possibles. » Afin d’assurer de bonnes conditions de travail, BMa a mis en place un dispositif adapté aux nouvelles règles sanitaires. « Nous proposons une procédure pour chaque chantier, validée au préalable par les entreprises qui interviennent et par le coordinateur Santé Sécurité au Travail (CSST), selon les recommandations de l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP). » Par ailleurs, en interne, un référent Covid-19 a été désigné, afin d’assurer cet accompagnement au cas par cas (lire l’article sur le référent Covid-19).

Un plan de continuité pendant le confinement
Si, entre le 17 mars et le 8 avril, les chantiers de construction et d’aménagement de BMa ont été mis à l’arrêt, certains projets ont pu se poursuivre malgré le confinement. « Nous avons maintenu une activité minimum, en partie en télétravail : en amont de la réalisation des projets avec par exemple les études architecturales ou techniques, ou dans l’accompagnement de clients qui souhaitent investir ou créer un projet. Nous avons même pu signer des compromis et des ventes. Et surtout nous avons maintenu la chaine des paiements. » BMa a revu son organisation pour permettre cette continuité d’activité tout en assurant la sécurité de ses 23 collaborateurs, en ayant recours au télétravail, au présentiel occasionnel, au chômage partiel et aux congés pour garde d’enfants. « Nous nous sommes adaptés, et nous continuons à le faire depuis la levée du confinement. » Les jauges maximums recommandées par le ministère du Travail sont respectées dans les bureaux comme dans les espaces collectifs, les consignes de nettoyages ont été revues, les réunions en présentiel sont également limitées et associées à de la visioconférence. « Nous faisons en sorte d’assurer la reprise tout en respectant les besoins et les impératifs de chacun et mettons tout en œuvre pour accueillir nos partenaires, clients et prestataires », assure Claire Guihéneuf.