Fontaine Margot : pose de la 1ère pierre de 21 logements Bmh

24/09/2019

Fontaine Margot : pose de la 1ère pierre de 21 logements Bmh

Bmh et la Ville de Brest, en présence de l’ensemble de leurs partenaires, ont posé symboliquement ce lundi 23 septembre 2019 la première pierre de 21 logements construits par Bmh à Brest, Fontaine Margot.

“ Une belle composition architecturale. Un ensemble de petites maisons aux toits singuliers et aux grands balcons. Des serres faisant écho aux origines agricoles du lieu. ” – BMH
“ Un jeu de terrasses et de toitures en pente dessinant une silhouette de caractère. De petites serres colorées, marquant la séparation entre balcons et jardins. ” – A3 Architectes – Pierre Henri Argouarch

Cette réalisation est une des concrétisations fortes des mini-concours d’architectes lancés par Bmh et permettant une foultitude d’innovations dans les formes et les fonctions d’un bâtiment.
Ce nouveau système de concours d’architectes associant pleinement les élus des communes concernées donne lieu à de belles innovations architecturales, comme cette résidence alliant renouveau architectural et innovation énergétique.

Qualité architecturale et qualité de vie
En réponse à une demande de mixité urbaine et de densité maîtrisée, le projet d’aménagement de la Fontaine Margot développe le principe de l’ilot mixte. Cette opération vient s’intégrer dans un ensemble regroupant différentes typologies d’habitat organisées autour d’un espace vert ayant vocation à profiter à l’ensemble des habitants.
Les logements composant cette réalisation doivent être considérées comme des maisons superposées, juste milieu entre l’individuel et le collectif. Les accès sont autant que faire se peut indépendants avec un espace extérieur généreux.
Un alignement de 3 maisons individuelles structure la nouvelle rue, créant un premier plan, et imprime l’échelle de la résidence en rapport avec le R+3 en fond de parcelle.
Ce dispositif de maisons en front de rue permet de dissimuler le stationnement en rez-de-chaussée de parcelle.
Un jeu de toitures en pente et de terrasses dessine la silhouette et donne son caractère à la résidence, qui est caractérisée par un bardage métallique à petites ondes posé verticalement, et par la couleur orange de polycarbonate qui habite les loggias.
La richesse volumétrique et son morcellement réduisent l’impact et contribuent grandement à l’intégration au site.
Cette originalité du bâti est également accentuée par le jeu de petites serres colorées.
Ces petites serres constituent les séparatifs des balcons ou des jardins, tout en offrant à chaque logement de la surface supplémentaire.

L’innovation énergétique au service de l’habitat
Cette opération entre dans le cadre de la convention de partenariat établie entre BMH et GRDF. Les deux partenaires mènent en effet plusieurs opérations innovantes sur le quartier de la Fontaine Margot, au service de la maîtrise des consommations énergétiques :
– 6 maisons individuelles à venir, équipées de 6 piles à combustibles (Première nationale),
– une résidence en cours de construction de 27 logements équipée d’une pompe à chaleur à absorption géothermique,
– une résidence de 21 logements, équipée d’une micro-cogénération, objet du présent événement.
La micro-cogénération, mise en œuvre dans cette résidence permet d’atteindre un niveau de rendement énergétique optimal, au bénéfice des futurs locataires : elle produit de la chaleur (pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire) ET de l’électricité, à partir du gaz naturel. Cette électricité, produite localement, est principalement disponible pendant la période de pointe hivernale. Grâce à cette solution énergétique innovante, la consommation en énergie primaire de la résidence est de 37% inférieure au seuil maximal autorisé par la réglementation.
Innovation, mesure, accompagnement, sensibilisation : ces innovations entrent dans le cadre d’un engagement global et partagé par BMH et GRDF :
– mettre en œuvre des solutions innovantes et performantes dans la construction neuve et le parc existant,
– favoriser le développement et la diffusion de modèles d’habitat économes en énergie.
Dans le cadre de ce partenariat, BMH et GRDF apportent leur contribution à la transition énergétique du territoire de Brest Métropole, en poursuivant leur engagement pour le développement de solutions innovantes au gaz naturel, respectueuses de l’environnement.
Ces innovations sont d’autant plus pertinentes qu’aujourd’hui, le gaz devient de plus en plus vert : un premier site agricole de méthanisation injecte, dans le réseau de distribution exploité par GRDF, du gaz renouvelable depuis un an. Cette énergie renouvelable est produite localement en Pays de Brest, à partir de déchets agricoles. De nombreux projets d’injection, permettant de valoriser en gaz vert les déchets organiques générés localement, sont actuellement à l’étude, au bénéfice de la transition énergétique du territoire.