Le Canot de l’empereur se dévoile

22/01/2020

Le Canot de l’empereur se dévoile

Installé dans les Ateliers des Capucins, ce joyau historique de 19 mètres a été dévoilé aux habitants ce mercredi 22 janvier. Ce canot d’apparat a passé 16 mois dans un caisson protecteur pour lui permettre de s’acclimater à son nouvel environnement (température et hygrométrie du site) avant d’être rénové.

Le 5 février, une opération technique spectaculaire visera à l’installer sur son ber définitif. Ce sera ensuite au tour du musée national de la Marine de le restaurer, puis de réinstaller les décors somptueux tels que la couronne sommitale surplombant le roof et ses angelots. Puis à BMa de mettre en oeuvre le dispositif scénographique présentant l’Histoire du canot de l’empereur. 

Un joyau du patrimoine national et local
Construit dans le plus grand secret, à Anvers, pour Napoléon Ier, l’embarcation avait trouvé refuge à Brest après la chute de l’Empire en 1814. Son ornementation avait été complétée dans les ateliers Collet pour la visite de Napoléon III en 1858. En 1943 le canot est mis à l’abri à Paris pour être protégé des bombardements de la seconde guerre mondiale, avant de devenir une oeuvre phare du musée de la Marine à Paris. En octobre 2018, le Canot revient finalement à Brest plus de 75 ans après avoir quitté son port d’attache.

Une mise en valeur particulière
Trait d’union entre le Palais de Chaillot de Paris, le musée national de la Marine à Brest, Les Ateliers des Capucins et l’Histoire de la ville, ce joyau du patrimoine viendra se poser en majesté sur la place des machines faisant face à l’entrée de 70.8.
Le Canot sera d’abord rénové par le musée national de la Marine.
Ensuite, il prendra place dans un dispositif de mise en valeur patrimonial et touristique conçu par l’agence Brochet Lajus Pueyo et qui sera réalisé sous maîtrise d’ouvrage BMa. En partie basse, le public découvrira une médiation pédagogique à la hauteur du rôle qu’il joua dans l’histoire. Un jeu de miroirs démesurés permettra à la fois de refléter cette coque, symbole de l’âge d’or de la construction navale en bois, et de rendre accessible visuellement l’intérieur du navire.

Canot caisson