Bientôt un gîte au vieux phare de l’île vierge !

16/07/2019

Bientôt un gîte au vieux phare de l’île vierge !

BMa intervient en tant qu’assistant de la communauté de commune du Pays des Abers pour le suivi des études et des travaux de restructuration culturelle et touristique de l’Ile Vierge.

L’île Vierge à Plouguerneau (nord-Finistère), située à 1,5 km de la côte, accueille sur ses terres deux phares. Le premier phare construit en 1845, haut de 33 mètres. Le second phare allumé en 1902, entièrement construit en pierre de taille, est le plus haut d’Europe avec ses 82,50 mètres. Pas moins de 365 marches sont à gravir pour une belle récompense : un panorama exceptionnel sur les Abers et son port !

L’île compte également un môle en granite, un enclos et une longère, abandonnés depuis des années à leur sort au gré des tempêtes. De ce fait, le site est classé Monument historique

L’île Vierge c’est aussi le refuge de quelque 700 goélands protégés et une flore sensible qui en font un espace naturel classé Natura 2000.

Quatre ans d’études, en concertation avec l’État, le Conservatoire du littoral, le service des phares et balises et la Drac, ont été nécessaires pour aboutir à un projet permettant l’aménagement et la restauration des infrastructures de l’île tout en préservant l’environnement et l’authenticité du site.

Les travaux proposés s’inscrivent dans les objectifs du Conservatoire du Littoral, à savoir la préservation du paysage et du milieu naturel, l’accès et l’accueil du public pour la sensibilisation à la préservation de l’environnement et au développement durable.

Le projet de l’ile Vierge vise deux objectifs :

  • Préserver et remettre en état les ouvrages existants, dont l’état se détériore rapidement depuis le départ des gardiens de l’Ile en 2010 ;
  • Conforter l’attractivité touristique de l’ile, et améliorer les conditions d’accueil des visiteurs.
  • Solliciter les énergies naturelles renouvelables : des panneaux photovoltaïques doublés d’éoliennes de petites tailles produiront l’électricité, sans compter la récupération et le traitement de l’eau de pluie pour tous les usages hors boisson !

La particularité des travaux outre l’aspect Monuments Historiques, tient au caractère insulaire du site. Le début de chantier ne s’est pas fait sans quelques accrocs :

  • Des conditions extrêmes : vents et intempéries
  • Accessibilité du site : dépendance aux marrées contraignant l’approvisionnement matériels et humains

Avec une livraison prévue pour le printemps 2020, l’île Vierge sera en mesure d’accueillir ses touristes à travers ses nouveaux aménagements et d’héberger jusqu’à dix visiteurs dans le vieux phare transformé en gîte.

Informations pratiques

Aujourd’hui, le phare se visite entre mars et octobre. Il est possible d’y accéder par bateau ou à pied (mais uniquement lors des grandes marées).

Nous suivre