Vous êtes ici

print

Le renouvellement urbain

Activités économiques

Logements

Equipements

Espaces publics

Rénovation urbaine Pontanezen - Brest

Superficie : 25 hectares

Concepteur : Guy Fauvet

En cours

Créé dans les années 1960, le quartier de Pontanézen ne répondait plus aux attentes de ses quelques 3 700 habitants. Depuis 2006, le quartier fait l’objet d’un programme ambitieux de rénovation urbaine sur une superficie de 25 hectares.

Présentation du projet

Rénovation urbaine Pontanezen - BrestPour la première fois en Bretagne une convention de Rénovation Urbaine est signée entre Brest métropole océane et l’Agence Nationale pour le Renouvellement Urbain. Les enjeux principaux du projet visent à ouvrir ce secteur à la ville et à lui offrir une image positive.

Au programme, recomposition du parc de logements, dynamisation de l’offre commerciale et réorganisation des espaces publics.
Ce vaste chantier a débuté en 2006 avec les premières démolitions. Il s’est poursuivi avec la recomposition des espaces publics à partir de l’automne 2009. La construction de logements et la rénovation des logements concernés connait une nouvelle étape avec la mise en service de la 1ère ligne de tramway de l’agglomération brestoise en juin 2012.

Les objectifs

La réhabilitation de Pontanézen s’est attachée à améliorer le fonctionnement du quartier en apportant de véritables évolutions sur le bâti et sur l'espace public.
Il s’agit principalement de transformer un quartier vivant en créant de la diversité sociale : c’est par exemple, habiter autrement en proposant d’être propriétaire, locataire du parc public ou du parc privé, dans de nouvelles formes bâties (immeubles bas, maisons de ville…)

C’est aussi accroître la qualité urbaine et résidentielle en restructurant en profondeur l’ensemble des rues et des espaces publics (stationnements, espaces verts, aires de jeux, collecte des déchets, chauffage urbain). C’est enfin améliorer l’offre en services publics et raccrocher Pontanézen à la ville par la création de voies nouvelles et le passage du tramway.

Sur 1 500 logements sociaux à l’origine, environ un tiers a été démoli pour laisser place à de nouveaux espaces publics et à de nouveaux logements. La déconstruction de ces logements est compensée par la réalisation sur Brest métropole océane d'un nombre de logements sociaux neufs équivalent dont un tiers dans le quartier de Pontanézen.

L’ensemble des immeubles conservés (961 logements) ont tous fait l’objet d’une réhabilitation (coloration des façades et aménagements de leurs abords). De plus, environ 250 logements du secteur privé seront construits dans Pontanézen, en accession ou à la location (petits immeubles, maisons de ville, immeuble-villa).

A terme, le quartier comptera environ 1 150 logements sociaux et 350 logements privés.
Les bâtiments conservés ont tous bénéficié de réhabilitations de qualité (rénovation des façades, des caves et des halls) et de la généralisation du chauffage urbain pour tous les immeubles collectifs.

Les équipements publics de proximité dessinent, eux aussi, le nouveau visage de Pontanézen. Neufs ou réhabilités, ils ont été pensés en partenariat avec les acteurs du quartier :

  • Fin 2013, le pôle Enfance et Association qui s’étend sur plus de 1000m², va héberger le centre de loisir des enfants de 6 à 12 ans et l’accompagnement scolaire.
  • Le nouveau gymnase accueille les clubs sportifs et les activités animées par l’équipe « Sports et Quartier » de la Ville de Brest. Le gymnase a été livré en juin 2013.
  • L’association « Vert le Jardin », acteur majeur de l’animation des jardins partagés à l’échelle du Pays de Brest, est désormais installée dans le quartier de l’Europe, à Pontanézen.
  • La Mairie du quartier de l’Europe.
  • Un pôle commercial autour de la Place Daumier, qui offre aux habitants du quartier et des alentours différents commerces de proximité (boulangerie, pharmacie…).
  • La mise en place de différents espaces verts et services de proximité : aires de jeux, terrain de foot et terrain multisports ont été élaborés en partenariat avec les habitants et des professionnels de la petite enfance.

Aujourd’hui, l’opération de rénovation urbaine touche à sa fin, et d’autres projets, essentiellement de construction restent à venir pour permettre de finaliser cette transformation :

  • Programmes immobiliers de près de 150 logements en accession ou en location et de commerces (Kermarrec, Polimmo, Trecobat, Barraine immobilier).
  • Réalisation d’un programme immobilier de bureaux et d’activités de plus de 3000m² (Pierre Promotion).
  • Rénovation de la façade de la médiathèque Jo Fourn.
  • Création d’un nouvel espace vert, ouvert à tous, à l’emplacement de l’ancien gymnase Nattier déconstruit, pour la fin 2013.
  • Fin 2013, ouverture d’un nouveau commerce, la Biocoop Kerbio, place Daumier.

Le passage du Tramway a particulièrement participé à la métamorphose du quartier et à son ouverture sur la ville. Les stations « Europe » et « Pontanézen » permettent de rejoindre la place de la Liberté en 10 minutes.